• Bamako Baco Djicoroni
  • Bamako Baco Djicoroni

AGRICULTURE

Maraîchage : production de la pomme de terre à partir de la technique de pré-germination des semences.

Dans un contexte du coût élevé des semences de la pomme de terre, la pratique paysanne consiste à découper les semences de la pomme de terre en tranche, à les pré-germer avant de les semer. A travers cette pratique, avec 4 sacs de 25 kg de semences de pomme de terre pré-germée vous pouvez emblaver un hectare de champs de pomme de terre.

Production des céréales : Maïs, Mil, Sorgho et Niébé

Bonne pratique agricole (BPA) pour la production des céréales : le maïs, le mil, le sorgho et le niébé.

  • le respect des écartements pour chaque spéculation (maïs, mil, sorgho et le Niébé) cas du maïs hybride et OPV (variété améliorée) espacement entre ligne 0.75 m ; espacement entre poquet 0,50 m).
  • faire des poquets et mettre de la fumure organique dans les trous
  • mettre deux graines de semences du maïs dans les trous
  • refermer avec du sable

Engrais utilisés : NPK, Urée

Engrais NPK :

2 semaines après le levé, utilisé le NPK (engrais de fond) en micro dose (mettre une petite quantité d’engrais) contenue d’une capsule de bouteille) où bien la prise d’une quantité de trois doigts. Cette quantité est à mettre à 5 cm de la plante.

Urée :

A une taille de 50 cm de la plante, on peut mettre l’urée (engrais de couverture micro dose) pour la plante.

Une telle bonne pratique agricole  vulgarisée par AGRA à travers l’ONG AMDD partenaire d’AGRA donne des rendements entre 4 à 8 tonnes à l’hectare pour le maïs).

Il faut se souvenir que l’application de l’engrais doit être faite juste après une pluie présence d’humidité.